EPS Lyon 2016, c'est fini

Les journées « Enseigner la physique dans le supérieur » ont donc eu lieu à Lyon les 11 et 12 juillet 2016 et ont réuni 80 enseignants ou futurs enseignants du supérieur. Les interventions ­– une vingtaine – ont été l’occasion d’entendre des enseignants enthousiastes parler d’expériences aussi diverses que l’enseignement des sciences expérimentales, l’évaluation, les pratiques innovantes mises en place dans les différentes universités ou les conceptions de la physique. Les ateliers organisés l’après-midi ont globalement été un succès. Ce colloque a été l’occasion de mélanger des enseignants à l’université, des doctorants, des enseignants de classe préparatoires, ainsi que des didacticiens. Ces rencontres ont contribué à construire une communauté d’enseignants de physique de supérieur.

Camembert des participants

 

Les intervenants qui le souhaitaient nous ont envoyés leur support de présentation qui ont été mis en ligne sur ce site à l'adresse : https://epslyon2016.sciencesconf.org/resource/page/id/8

Pour celles et ceux qui souhaitent poursuivre les échanges, il est possible de s'inscrire à la liste de diffusion créée suite à l'édition de l'an passé en suivant l'url suivante : https://listes.univ-paris-diderot.fr/sympa/info/epu_idf

 

Enseigner la physique dans le supérieur : partager, questionner, enrichir ses pratiques pédagogiques

Lyon, les 11 et 12 juillet 2016

 

L’enseignement supérieur est longtemps resté le seul segment éducatif à ne pas offrir à ses acteurs d’espaces de réflexion sur leurs pratiques d’enseignement. Aujourd’hui ces espaces existent, de nombreux services universitaires de pédagogie ont vu le jour en France mais ils offrent le plus souvent des formations adisciplinaires, plutôt centrées sur des aspects de pédagogie générale où les savoirs spécifiques à la discipline enseignée sont peu ou pas présents.

Les journées Enseigner la physique dans le supérieur entendent promouvoir au contraire une réflexion centrée sur l’enseignement d’une discipline spécifique : la physique. Cette entrée apparaît nécessaire : l’identité disciplinaire est une composante forte de la manière dont se façonne le métier d’enseignant. La récente refonte des programmes de physique dans l’enseignement secondaire a suscité d’importantes adaptations des maquettes de licence, et de nombreuses expériences pédagogiques innovantes ont été testées dans l’enseignement supérieur ces dernières années. De nombreux enseignants oeuvrent au quotidien à l’amélioration de l’enseignement de la physique et les journées Enseigner la physique dans le supérieur se proposent de mettre en commun ces expériences entre les différents départements de physique des établissements d’enseignement supérieur de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Les journées Enseigner la physique dans le supérieur se veulent un lieu d’échanges dans lequel alterneront conférences et ateliers. Elles s’adressent à l’ensemble des personnes qui enseignent la physique dans le supérieur et qui, de plus en plus, expriment le besoin :

  • de profiter de retours d’expériences réussies … ou ratées, de proposition d’innovations fructueuses, d’analyses de situation d'enseignement et d'apprentissage de la physique ;
  • d’accéder à davantage d’informations sur les nouveaux publics de licence ;
  • de partager leurs doutes, leurs attentes, leurs aspirations, leurs questionnements.

 Dates limites :

  • 30 mai 15 juin : date limite d'envoi des contribition
  • 30 mai 15 juin : date limite d'inscription

Comité d'organisation : Oriane Bonhomme, Sophie Casanova, Aude Caussarieu, Antoine Cazès, Hélène Delanoé, Brice Gautier, Cécile Le Luyer, Philippe Poncharal, Laure Raffaelly-Veslin, Cédric Ray et Nicolas Taberlet.

 

Appel à communications

Les communications orales ont pour but de permettre aux différents participants de partager leur retour d'expérience réussies ou ratées, leurs analyses de situations d'enseignement ou d'apprentissage de la physique, de communiquer leurs doutes, critiques, questionnement sur l'enseignement de la physique dans le supérieur. 

Elles auront lieu les matins et dureront 10 minutes suivies de 5 à 10 minutes de questions. Les participants souhaitant communiquer doivent proposer une contribution sous forme de résumé à partir de la page "déposer une contribution".

Partenaires

logo INSALogo Lyon1logo UDPPCSFPENS

Personnes connectées : 2